Désistement de l’acquéreur

Désistement de l’acquéreur

Posté le 8 février 2021

Désistement de l’acquéreur

Pour rappel, M Chanal disposait de quelques mois pour éventuellement obtenir une meilleure offre d’achat que celle signée avec un basketteur américain début 2020. Des discussions avaient été entamées avec un potentiel acheteur suisse mais elles n’ont débouché sur aucun accord. A la date du 15 novembre 2020, M Chanal n’avait donc pas obtenu de meilleure offre et a donc envoyé, comme prévu dans le contrat d’émission obligataire, un courrier de convocation à son acheteur résidant aux États Unis pour une réitération de la vente avant le 15 février 2021.

M Chanal nous a informé que cet acheteur renonçait à l’acquisition de la Bastide pour des raisons professionnelles et personnelles.

Désistement de l’acquéreur

M Chanal nous a informé que cet acheteur renonçait à l’acquisition de la Bastide pour des raisons professionnelles et personnelles.

Suite à ce désistement, M Chanal a mis en place le plan d’actions suivant :

  • Il a mandaté une avocate spécialisée en levée de fonds ; cette dernière a sollicité plusieurs banques pour obtenir un refinancement bancaire et permettre ainsi à M Chanal de substituer un prêt bancaire à l’emprunt obligataire. Le dossier présenté aux banques repose sur l’exploitation future de la Bastide pour l’organisation de mariages et de séminaires. 3 banques étudient actuellement le dossier de manière approfondie.
     
  • En parallèle, il a réactivé son réseau pour remettre en vente la Bastide et trouver un nouvel acquéreur au plus vite

Nous avons demandé à M Chanal et à son avocate, que nous avons rencontrée, de nous tenir régulièrement informés de l’évolution de leurs démarches.

La date d’échéance de l’emprunt obligataire est le 19 juin 2021. M Chanal dispose donc de 5 mois pour parachever l’un des 2 scénarii précités.


Retour vers Toutes les actualités du projet

Laisser un commentaire