richard mille replica from us are very popular. best http://www.amazewatches.com is always headed by quality. very cheap orologi replica are crafted with top-level case. shop hu.watchesbuy.to for men & women at deep discount prices. best fake rolex site. information about luxury fake rolex. perfect luxury https://www.redditwatches.com feeling it possesses.

Comment souscrire un premier placement sur internet en toute sérénité

Comment souscrire un premier placement sur internet en toute sérénité

Internet a irrémédiablement bousculé le monde de l’épargne. Aujourd’hui, avec une connexion internet et un compte bancaire, il n’a jamais été aussi facile d’investir en ligne. Une étude de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) commandée à Médiamétrie en 2015 a établi qu’un internaute épargnant sur 4 a, au moins déjà une fois, souscrit un placement sur internet. Leurs motivations ? S’affranchir des intermédiaires physiques, de leurs contraintes et choisir eux-mêmes les placements qui les intéressent en bénéficiant de frais réduits.

Si les avantages d’une souscription en ligne sont bien réels, il n’est pas toujours facile de franchir le pas. Passer à l’acte peut être anxiogène : peur de faire le mauvais choix, peur d’être la victime naïve d’une arnaque, peur de n’avoir pas tout compris.

C’est pourquoi, nous vous proposons une check list des principales précautions à prendre pour investir avec succès, et en toute sérénité, sur internet :

Vérifier le pédigrée de la plateforme qui propose le placement

La vigilance est de mise. N’investissez pas chez le premier venu avec des promesses de rendements garantis mirobolants. Renseignez-vous sur la plateforme qui vous propose de souscrire.

L’intermédiaire auprès duquel vous passez des ordres ou à qui vous déléguez la gestion de votre portefeuille doit être agréé, selon son statut :

  • par l’AMF, s’il s’agit d’une société de gestion,
  • par l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), s’il s’agit d’un établissement de crédit, d’un prestataire de services d’investissement (PSI) ou de tout établissement qui n’est pas une société de gestion.

Vérifiez auprès de ces organismes que ces intermédiaires ne font pas l’objet de mise en garde et que les placements qu’ils proposent sont bien autorisés en France.

L’AMF met à disposition sur son site un petit quiz que nous vous recommandons de faire :
« Savez-vous éviter les arnaques ? »

Ensuite, rien ne vaut un petit peu de recherche sur internet pour vérifier que la plateforme est un acteur connu : google, articles de presse, avis clients, etc…

Enfin, contactez la plateforme, par mail ou par téléphone, et vérifiez qu’il y a du répondant sérieux et professionnel.

Comprendre le placement que l’on vous propose de souscrire

Si vous n’êtes pas un professionnel de la finance, il est important de vous familiariser avec la terminologie utilisée en matière d’investissement. Une des règles d’or pour un investissement réussi est de ne jamais investir dans ce que l’on ne comprend pas. Il existe de nombreux glossaires sur internet qui expliquent simplement les termes les plus compliqués. Nous vous recommandons entre autres les 2 sites suivants :

Et bien entendu, si vous désirez comprendre en quoi consiste le crowdfunding immobilier, nous vous conseillons de consulter notre article sur le sujet : Crowdfunding immobilier, mode d’emploi

Cadrer son projet d’investissement

Investir, oui, mais dans quel but ? Il est primordial de se poser cette question avant d’investir. La réponse déterminera si l’investissement que vous allez souscrire est en phase avec vos objectifs (capital retraite, études des enfants, transmission, défiscalisation, rendements, …)

Vérifiez que la durée de l’investissement répond bien à vos objectifs. Et bien sûr, que vous n’aurez pas besoin de la somme investie pendant toute la durée de votre placement.

Enfin, vous devez déterminer quelle part de risque vous êtes prêt à accepter. Il n’y a pas de rentabilité élevée sans risque associé. Il est fortement recommandé de diversifier ses investissements entre les différents types de placements (actions, obligations, placements collectifs, immobilier, etc…) afin de lisser le risque.

Fixer le bon montant à investir dans ce placement

Quelle enveloppe allouer à ce placement sur internet ? Pour la fixer, il est un exercice utile à mener : celui de calculer votre capacité d’épargne. Une fois connue, vous pourrez décider la part de votre épargne annuelle que vous souhaitez investir, en veillant encore une fois à ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. La plupart des banques proposent, dans leur espace de gestion des comptes, des outils de calcul de votre capacité d’épargne. Si ce n’était pas le cas, vous pouvez utiliser la calculette disponible ici

Creuser les points importants du placement

Vous devez être particulièrement attentifs aux points suivants :

  • Le rendement attendu est-il net de frais ? Est-il garanti ? A quelle fréquence est-il distribué ? Quelle fiscalité s’appliquera sur les gains réalisés ?
  • L’investissement est-il liquide ? C’est-à-dire, pouvez-vous récupérer vos fonds investis facilement ou sont-ils bloqués ?
  • Serez-vous amené à faire des arbitrages ou les fera-t-on pour vous ? Un reporting est-il prévu, à quelle fréquence ?

Cherchez les réponses à ces questions dans la documentation fournie sur la plateforme, cela vous évitera d’éventuelles mauvaises surprises par la suite.

Adopter une approche graduelle

Ce sont vos débuts, ne partez pas bille en tête. Commencez par investir de petits montants et expérimentez, testez ! Si l’investissement vous donne satisfaction tant sur le plan des promesses de rendement que sur la relation client de la plateforme, vous pourrez alors sereinement investir un peu plus dans les prochains produits d’investissement proposés par cette même plateforme.

 

Laisser un commentaire